Mon voyage au Pérou en 33 photos

Pour un photographe, qu’il soit amateur ou professionnel, le Pérou est un sacré terrain de jeu. De la côte aride à la dense forêt amazonienne en passant par les sommets enneigés des Andes, la diversité des paysages semble infinie.

Cela fait maintenant exactement un mois que je suis revenu de mon périple péruvien, d’un mois lui aussi. L’occasion idéale donc pour «fêter» cet «anniversaire» avec une série des plus beaux clichés photographiques capturés lors de mon voyage en terres incas. Et puis ça change un peu de mes pavés de texte, n’est-ce pas?

Au programme: Cusco, la Vallée Sacrée, la Ruta del Sol, le lac Titicaca, Lagunillas, le col de Patapampa, le canyon de Colca, Arequipa, Paracas, les îles Ballestas, les dunes du désert de Huacachina et Tarapoto, petite ville à l’orée de la forêt amazonienne.

plaza de armas cusco

Vue panoramique de la Plaza de Armas de Cusco un 31 décembre – d’où les ballons jaunes. Le jaune symbolise le soleil, qui lui même est symbole d’éternité et d’énergie.

 

cusco perou

Une petite rue escarpée qui conduit les plus vaillants de la Plaza de Armas de Cusco au quartier populaire de San Blas.

 

mercado central san pedro cusco perou

Au Marché central San Pedro de Cusco on trouve de tout… viande, poisson, fruits, légumes… Il est même possible de déguster les produits sur place. Je recommande un lechón (cochon de lait) accompagné d’un tamal.

 

pisac pisaq perou

Au bout de la rue, le marché touristique de Pisaq, gardé par les ruines incas.

 

pisac pisaq perou

Le fameux marché de Pisaq… Du moins une infime partie de celui-ci puisque derrière, sur la droite de la photo, un nombre incalculable de marchands vendent textiles, bijoux, peintures et autres bibelots divers et variés.

 

chinchero perou vallee sacree

Petite démonstration des méthodes ancestrales de confection des textiles à base de laine de lama et d’alpaga dans une communauté du village de Chinchero.

 

chinchero perou vallee sacree

Et voici comment la laine est ensuite teinte… 100% naturel. Du maïs violet pour de la teinture violette, des feuilles pour la teinture verte… évidemment.

 

moray perou vallee sacree

L’un des trois groupes de terrasses circulaires de Moray… Seul un groupe de cercles concentriques est continuellement restauré. Celui-ci est à l’état «naturel».

 

ollantaytambo perou vallee sacree

Une jolie petite ruelle d’Ollantaytambo…

 

ollantaytambo perou vallee sacree

Encore une… mais cette fois-ci avec les ruines incas en toile de fond.

 

andes perou cusco

Sur le chemin de retour entre les Salineras et Cusco… La politique est omniprésente. Au Pérou, de nombreuses personnes dans le besoin acceptent que les candidats aux élections peignent leurs slogans sur les murs de leur maison moyennant une somme d’argent.

 

machu picchu cusco perou

Le Machu Picchu… rien d’autre à ajouter.

 

Machu Picchu perou

Sous un autre angle, parce que tout le monde le prend de la même façon.

 

Machu Picchu perou

Signe de transition entre Andes et Amazonie, les multiples montagnes verdoyantes qui bordent le Machu Picchu contribuent beaucoup à la beauté globale de la cité inca. Mystique.

 

raqchi perou puno cusco

Une locale aux abords des ruines de Raqchi, ancien centre administratif et religieux. Au centre de ce complexe, un temple avait été construit en l’honneur du dieu créateur Viracocha. Raqchi se situe entre Cusco et Puno, sur la Ruta del Sol.

 

uros titicaca perou

Un habitant d’une des 70 îles Uros aux commandes de sa balsa.

 

taquile titicaca perou

Quelque part entre Lagunillas et le col de Patapampa.

 

amantani titicaca perou

Tomy, l’un des enfants d’Olga et Joaquin chez qui j’ai passé une nuit sur l’île d’Amantaní.

 

amantani titicaca perou

La vue depuis le sommet de l’île d’Amantaní (4200m) sur le lac Titicaca vers 17h30. A environ 45 minutes de marche du port et à 30 minutes depuis la place centrale/terrain de sport.

 

taquile titicaca perou

L’île de Taquile, toujours sur le lac Titicaca, elle aussi un brin «montagneuse».

 

taquile titicaca perou

La place centrale de Taquile où touristes et locaux se mélangent allègrement.

 

lagunillas perou chivay

Lagunillas, entre Puno et Chivay/Arequipa, à 4444 m, d’après le panneau. J’aurais bien voulu mesurer pour être sûr. Ça parait trop parfait.

 

el misti volcan perou arequipa

Toujours sur le chemin qui relie Puno à Chivay, le volcan El Misti (5822m) qui, ici, vient masquer la ville d’Arequipa.

 

col patapampa perou chivay puno

Dernière étape avant la descente sur Chivay, le col de Patapampa (4910m), où l’on peut observer de nombreux volcans éteints. On trouve même des marchands de textiles juste à côté du mirador!

 

lamas chivay perou

Ces lamas n’ont pas froid aux yeux.

 

sangalle oasis cabanaconde colca canyon perou

La descente dans le canyon de Colca (puis la remontée le lendemain) vers l’oasis de Sangalle (2200m) depuis Cabanaconde (3300m).

 

arequipa perou plaza de armas

La Plaza de Armas d’Arequipa. Ma favorite de toutes les places d’armes visitées. Parce que oui, il fallait en désigner une. Impossible d’y trouver un banc de libre.

 

quad paracas reserve perou

Un petit tour en quad dans la Réserve nationale de Paracas. Que d’adrénaline.

 

paracas ballestas dauphin

Rencontre inattendue avec un dauphin dans la baie de Paracas sur le chemin des îles Ballestas.

 

phoques ballestas perou

Eux, par contre, ils étaient prévus au programme.

 

huacachina ica desert buggy sandboard perou

L’ultime des sept dunes que j’ai descendu en sandboard dans le désert de Huacachina. Elle était pas petite… suffit de comparer avec la taille des gens au sommet pour s’en rendre compte.

 

tarapoto shilcayo san martin perou

Traversée en ferry du fleuve Huallaga, proche de Tarapoto. Assez rustique la bête… trois barques à moteur attachées les unes aux autres, quelques planches. Voilà comment six vans et une cinquantaine de personnes, moi inclus, ont rejoint l’autre rive via ce tapis boueux et liquide à la fois.

 

tarapoto shilcayo san martin perou

Le fleuve traversé quelques minutes auparavant… ça valait la peine de risquer la noyade.

Note : Etant donné que toutes les images présentes dans cet article (ainsi que dans la grande majorité des autres articles) m’appartiennent, je vous demanderais de bien vouloir ne pas les utiliser sur votre blog, site, ou pour toute autre utilisation à but commercial ou non. Si l’une d’entre-elles vous plaît vraiment, merci de bien vouloir me contacter et je vous enverrai même la version HD si on s’entend bien 😀

Le Pérou sur Globalement.com

Journée dans un quartier populaire de Lima
Pucallpa: l’oubliée de l’Amazonie péruvienne
Canyon de Colca: entre Sangalle et Cabanaconde
De Cusco au Machu Picchu, la Vallée sacrée des Incas
Un mois au Pérou: le bilan du voyage
Deux jours chez les Quechuas des îles du lac Titicaca
Pérou: au pays de la bonne bouffe
Un Breton et une ludothèque, au milieu des Andes péruviennes

14 commentaires

  1. Clo 4 avril 2015 à 23 h 49 min

    Que de souvenirs qui re-surgissent en regardant ta superbe série de photos ! C’est vrai que c’est un petit paradis pour les photographes ce pays … tout comme le reste de l’Amerique du Sud !

  2. Voyage Perou 6 avril 2015 à 16 h 20 min

    C’est vrai que le Pérou est un terrain de jeu, entre les habits colorés et l’authenticité, sans parler des paysages… en fait ça donne envie de tout prendre en photo ^^

  3. Alexandra 30 juin 2015 à 11 h 46 min

    J’en rêve tellement de ce voyage ! J’espère vraiment l’accomplir !
    Merci pour ce bel article =)

  4. Laure 9 juillet 2015 à 20 h 10 min

    Superbes ces photos! j’ai tellement envie d’y être !! Je découvre tous juste ton blog, ce premier article me plait bien, je vais continuer à sillonner ton univers à la découvertes de tes aventures!

  5. Esteves 15 août 2015 à 22 h 47 min

    Super photos. merci de nous faire partager ton voyage. J.y suis allée en 2012 et j’ai l’impression que c’était hier grâce à tes photos. Que de bons souvenirs. J’ai adoré Ce pays et les Péruviens. Merci

  6. deborah 7 octobre 2016 à 22 h 26 min

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour ces belles photos, elles sont magnifiques !!!
    J’aurais s’il vous plait une question. Je prévois un voyage avec une copine et un copain en janvier au Pérou pour deux semaines… Combien de temps êtes vous resté ? Pensez-vous qu’il sera possible de voir tous les sites présents sur vos photos en deux semaines?

    En vous remerciant,

    Je vous souhaite une très bonne soirée 🙂

  7. Hannelore 21 novembre 2016 à 17 h 54 min

    Magnifiques photos et commentaires de votre voyage. Je me contente de ca pour l’instant en espérant pouvoir réaliser un jour mon reve d’y aller…. Merci

  8. Nelida Nassar 18 décembre 2016 à 18 h 18 min

    Je suis fascinée par votre voyage au Pérou tant par le texte que par les images qui l’illustrent si éloquemment… je planifie d’y passer un mois à partir du 5 Janvier 2017. Pourriez-vous me dire quel mois de quelle année aviez-vous visité le Pérou? Es-ce que le mois de Janvier est trop pluvieux pour s’y rendre? De Lima, j’irais à Arequipa, trekking dans le Colcha Canyon, Lake Titicaca, Cusco, Machu Picchu et les Nasca Lines. Je vous remercie de partager avec moi vos recommendations et de me répondre.

    • Jessy Caiado 19 décembre 2016 à 18 h 31 min

      Merci pour ton commentaire Nelida!
      Ces photos datent de janvier 2015. La période novembre-mars est considérée comme pluvieuse dans les Andes et dans la jungle mais chaude et sèche sur la côte. Néanmoins, en ce qui me concerne je n’ai eu que 3 jours de pluies intermittentes sur 3 semaines passées dans ces régions. Bon voyage!

Vox populi

Ton adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués doivent être complétés. *

Mon voyage au Pérou en 33 photos

par Jessy Caiado Durée de lecture: 5 min
14