liebster award nomination

Mes nominations au Liebster Award

Le Liebster Award. Derrière ce nom germanique – mon côté suisse romand est soudainement pris de violentes convulsions – se cache une récompense très respectée dans le microcosme du blogging et qui se transmet de blogueurs à blogueurs du même domaine/thème.

Celle-ci est régie par six commandements :

  • Un article sur ta récente nomination tu rédigeras
  • Le blog nominateur du remercieras
  • 11 anecdotes sur toi tu divulgueras
  • Aux 11 questions posées par le blog nominateur tu répondras
  • 11 blogs tu nomineras
  • 11 questions tu leur poseras

Le but principal du Liebster Award est de faire découvrir d’autres blogs de qualité à ta communauté au travers de Q&A’s et de partage d’anecdotes… Et ça aide aussi niveau backlinking.

Pour condenser le tout et ainsi éviter le désordre, j’ai décidé de regrouper toutes mes nominations en un seul post.

11 anecdotes super passionnantes sur moi

  • Je n’aime pas dormir dans le lit supérieur des lits superposés.
  • Une fois j’ai changé tout l’agencement des câbles d’un dortoir pour pouvoir charger mon téléphone juste à côté de mon lit.
  • La plus grosse partie de mon budget voyage est souvent consacrée à la nourriture.
  • Je ne suis jamais entièrement satisfait de mes photos de voyage.
  • L’autre jour je cherchais désespérément un moyen d’implanter une balise GPS dans mon sac à dos au cas où on viendrait à me le voler. J’adore Person of Interest, si jamais.
  • Quand je rencontre d’autres voyageurs, je me souviens plus facilement de leur nationalité que de leur prénom.
  • En juillet 2014 à Rio de Janeiro, dans ma trousse de toilette, j’ai retrouvé une carte magnétique d’une auberge de jeunesse de Londres que je croyais avoir perdu en décembre 2013
  • Quand il n’y a pas de casier dans mon dortoir, je dors avec une jambe dans une anse de mon sac à dos.
  • Un jour je serai le meilleur dresseur.
  • Ma (très) belle vit à Lima.
  • En septembre je migre en Amérique du Sud pour une durée indéterminée.

Mes 3 nominations

Par Camille et Joris du blog «Envie d'ailleurs» (mars 2015)

envie d'ailleurs

Leur blog

Les 11 questions d’«Envie d’Ailleurs»

Qu’est ce qui te manque le plus quand tu voyages?

Rien. Je suis au nirvana lorsque je voyage.

As-tu un objet fétiche qui te porte chance pendant tes aventures?

J’ai un ruban bleu attaché à mon baggage/sac. Mais sinon je ne crois pas vraiment en la chance.

Quelle a été ta plus grosse galère?

Pour l’instant, je n’ai pas vraiment connu de grosse galère qui ait réellement porté préjudice à mon voyage. Néanmoins, la plus grosse serait sans doute la fois où j’ai laissé tomber mon iPhone dans les toilettes d’un dortoir d’auberge de jeunesse à Galway… Bourré après un pub crawl, je n’ai rien trouvé de mieux que de tenter d’envoyer un message tout en essayant d’uriner. Heureusement, l’eau était encore limpide quand j’ai dû plonger ma patte pour récupérer la bête. 100 balles de réparation, belle leçon.

Quel est ton film de voyage préféré?

Il y en a trois, impossible d’en choisir qu’un seul…

Le premier serait «Sin Nombre» de Cary Fukunaga qui raconte l’histoire d’une Hondurienne et d’un Mexicain qui se rencontrent sur le toit d’un train alors qu’ils tentent tous les deux d’émigrer vers les Etats-Unis. L’un pour échapper au MS-13, l’autre pour fuir la misère. Une façon assez sombre d’illustrer le voyage.

Le second serait «El Paseo» d’Harold Trompetero, un film colombien que j’ai regardé dans l’avion entre Madrid et Bogotá et qui met en scène une famille typique (deux enfants, un chien et une grand-mère) dans un road trip rempli d’embûches et de prises de bec entre Bogotá et Carthagène.

Et le dernier : «L’Auberge espagnole» de Cédric Klapisch… je n’ai sans doute pas besoin de le pitcher, mais s’il est dans cette liste c’est parce que c’est lui qui m’a inspiré la meilleure idée de ma vie : partir vivre et étudier à Londres un peu moins d’un an.

Comment passes-tu le temps dans les transports?

Je lis, j’écoute de la musique quand c’est suffisamment «safe» pour sortir les écouteurs ou j’observe tout simplement les paysages.

Est-ce que tu suis l’actualité pendant tes voyages ou tu te déconnectes totalement?

Pas autant qu’en Suisse mais je suis généralement au courant des grands titres grâce aux réseaux sociaux et aux notifications push sur mon iPhone.

As-tu une activité sportive que tu aimes pratiquer en voyage?

Principalement la rando. Mais je suis ouvert à tout sauf peut-être au saut à l’élastique. Peut-être.

Quel est le plus beau paysage que tu aies vu?

J’hésite entre l’Altiplano de Cusco à Puno et la vallée de Glencoe en Ecosse.

Et ta plus belle rencontre?

Ma significant other, à São Paulo en juillet dernier.

Quelle est la meilleure boisson alcoolisée que tu aies testé?

Il n’y a rien qui puisse battre une bonne pinte de Guinness, correctement tirée.

Pour finir, une anecdote à partager?

Les 11 d’avant n’étaient pas suffisantes? 😀

Par Morgane et Yannis du blog «Pas chiche de faire le Tour du Monde» (avril 2015)


pas-chiche

Leur blog

Les 11 questions de «Pas Chiche de Faire le Tour du Monde»

Une des raisons qui te pousse à partir encore et encore?

Aucune raison particulière. C’est naturel, spontané… un vrai besoin.

Quel est l’un des meilleurs souvenirs pendant tes voyages?

J’en ai tellement… mais souvent ceux-ci ont un rapport avec des lieux proches de l’eau, de la mer. Je vais en faire un article, tiens. Merci d’avoir stimulé mon imagination. 😀

Enfant tu étais plutôt rêveur, agité, intello ou déjà baroudeur?

Agité, très agité. Et un peu baroudeur.

Le pays que tu as préféré et pourquoi?

Il y a match entre le Pérou et le Brésil. J’ai presque envie de dire le Pérou pour la diversité de ses paysages et l’énorme attachement qu’ont les gens à leurs traditions… et pour la gastronomie péruvienne!

Le futur comment tu l’envisages?

Positivement, rempli de voyages.

Le retour en France Suisse est t-il pour toi nécessaire ou mieux vaut ne pas y penser?

Je ne suis attaché à aucun bout de terre en particulier, donc que ce soit en Suisse ou ailleurs, je trouverai le moyen d’être heureux et de vivre ma vie. Pour moi les frontières n’ont pas lieu d’être – elles ne font que séparer les gens arbitrairement et par conséquent de manière injuste. Discours populiste, utopiste même, c’est vrai… Mais ce conditionnement est contre-nature!

Quel pays tu ne visiteras jamais et pourquoi?

Aucun pays ne me rebute en particulier. Néanmoins je refuserais de voyager dans un pays où l’argent amassé grâce au tourisme servirait à grasser la patte d’un régime totalitaire.

Le moyen de transport que tu adores?

J’aime beaucoup le train. C’est souvent confortable, on peut bien profiter des paysages et c’est plutôt propice aux échanges entre voyageurs.

As-tu un fil conducteur pendant tes voyages, si oui lequel

Pas vraiment, non.

Tu préfères voyager seul ou accompagné?

Je préfère voyager seul que mal accompagné. Je suis très très très sélectif. Ce qui me plait dans le voyage solo c’est que tu rencontres souvent plus de monde. Et puis si ce monde te gonfle après quelques heures, il est très facile de poursuivre ta route sans eux. Par contre, si tu voyages avec un proche, c’est plus compliqué et la situation peut vite s’envenimer selon les caractères des personnes concernées. Mais je préfère un voyage bien accompagné que solo!

L’endroit insolite pour faire des «galipettes» en voyage? (la question «cul» était indispensable ;p)

Ça fait partie intégrante du voyage, ma foi! Bon, alors déjà, surtout pas un dortoir collectif, par pitié. Heureusement je n’ai encore jamais été témoin, et encore moins acteur, d’une telle scène. Par contre, en ce qui me concerne, un bar d’auberge de jeunesse, «fermé» par un volet métallique, permettant ainsi d’être totalement cachés et donc super discrets, a été bien utile. 😀


Par Nathalie et Benoit du blog «Mosaïques» (avril 2015)


blog voyage

Leur blog

Ta dernière grande émotion en voyage?

Difficile à dire, j’en ai plusieurs qui me viennent à l’esprit. La plus forte a sans doute eu lieu à Paraty, au Brésil, tandis que la dernière a pris place à Tarapoto, au Pérou, alors que je flirtais pour la toute première fois avec la forêt amazonienne lors de la traversée du fleuve Huallaga sur un ferry des plus sommaires. Je n’avais pas peur du tout, contrairement à d’autres qui questionnaient les normes de sécurité, non, j’étais ébahi devant cette nature à l’état le plus brut qu’elle puisse offrir.

De quoi ne peux-tu pas te passer pendant un voyage?

Mon appareil photo. En général, je ne suis pas du genre à ramener des souvenirs matériels de mes voyages. Je commence ça par des milliers de photos. Chacun son truc!

Le pays qui te fait rêver?

Y’en a tellement! Mais bon, on va dire l’Islande qui me trotte dans la tête depuis de nombreuses années. Il y a aussi Cuba, et ça c’est pour bientôt. 🙂

Le pays qui ne t’attire pas du tout?

J’ai ce désir que beaucoup qualifieront d’utopique qui est de parcourir tous les pays du monde. Ils m’attirent tous. Bon, tout de même, compte tenu de l’actualité, je refuserais sans doute un voyage en Syrie.

Quelles langues parles-tu?

Français (oui oui!), anglais, portugais et espagnol. Je baragouine un peu d’allemand. Kartoffel.

Une grande découverte culinaire?

Le lomo saltado au Pérou.

Une petite manie inavouable?

J’ai tendance à continuer de lire les reviews d’hébergements après en avoir déjà réservé un. A Puerto Iguazú, j’ai annulé deux réservations avant d’arrêter définitivement mon choix sur une auberge de jeunesse. Un méli-mélo utile puisque mon choix final s’est avéré génialissime! 😀

Quoi ou qui t’a donné envie de voyager au début?

Mes neuf mois passés à Londres en 2009-2010.

Ta manière de voyager évolue t-elle avec le temps?

Oui. Avant je n’étais pas sensible au tourisme durable. Je ne me souciais pas – par manque d’information, de sensibilisation – de l’impact que pouvaient avoir certains de nos choix de voyageurs. Je ne me souciais pas où mon argent allait, s’il profitait aux populations locales ou s’il remplissait les poches de grandes entreprises. Je ne me souciais pas non plus de l’écologie et de la préservation de certains sites.

Que fais-tu pendant les temps d’attente et de transport?

Parfois je lis ou j’écoute de la musique. J’aime aussi observer les paysages et le comportement des gens dans les aéroports. C’est instructif.

Le prochain voyage?

4 mois au Pérou à partir de septembre, suivis de 3 semaines à Cuba et d’un enchainement Brésil-Uruguay-Argentine-Chili-Bolivie sur environ 6 mois.


oscars nomines

Et les 11 blogs nominés sont…

Leur interrogatoire

  • Quel type de voyageur es-tu?
  • Pourquoi voyages-tu?
  • Quel a été l’élément ou la suite d’éléments qui a déclenché cette envie de voyager?
  • Ton péché capital de voyageur c’est…?
  • Une expérience/un moment de voyage que tu aimerais oublier?
  • Une expérience/un moment de voyage que tu aimerais encadrer à tout jamais?
  • Qu’est-ce qui est susceptible de t’insupporter au cours d’un voyage?
  • Le voyage de tes rêves, il ressemble à quoi?
  • Y’a-t-il un pays qui ne t’attire vraiment pas, qui te rebute même?
  • L’idée d’un jour t’embarquer dans une relation à distance te parait-elle concevable?
  • T’imagines-tu nomade pour le restant de tes jours?

4 commentaires

  1. Clo @evasionsgourmandes 31 mars 2015 à 22 h 22 min

    Hello !
    Merci pour ta nomination !
    Ah les paysages entre Cusco et Puno … je crois qu’il n’y a pas de mots pour les décrire. Les montagnes aux sommets enneigés, les champs de lama et alpaga …
    Person of interest … J’ADORE ! ( pas con l’idée de la balise GPS dans le sac à dos 😉 )
    Allez je file répondre à tes questions !
    Bises
    Clo

    • Jessy Caiado 31 mars 2015 à 23 h 02 min

      Entre Cusco et Puno, ce qui m’a le plus marqué ce sont les petites maisons de fortune éparpillées un peu partout dans ce haut plateau. Je me suis posé plein de questions sur le mode de vie des gens; j’avais du mal à assimiler leur quotidien. J’ai ressenti une certaine solitude qui ne m’aurait sans doute pas effleuré si l’endroit avait été uniquement peuplé d’animaux andins.

      Hâte de lire tes réponses. Fais-moi signe sur Twitter 🙂

  2. Nathalie 1 juin 2015 à 17 h 25 min

    Merci d’avoir répondu! Génial, ce projet de voyage à partir de septembre! Je vais suivre tes aventures! Je découvre qu’on parle les mêmes langues, et pas l’allemand : honteux pour des Suisses! 😉 Bonne continuation!

Vox populi

Ton adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués doivent être complétés. *