Mes 5 restos favoris à Londres

Souvent j’entends, je lis : «Londres c’est bien mais qu’est-ce qu’on y mange mal». Que nenni! Cosmopolite, la capitale anglaise est l’endroit rêvé pour l’amateur de bonne bouffe. Indien, japonais, éthiopien, suédois, ou simplement british, toutes les saveurs du monde y sont représentées. Et souvent de bien belle manière avec des immigrés qui, dans leurs valises, ont apporté tout le savoir-faire de leur terre natale pour faire crépiter les plaques de leurs fourneaux et saliver les palais de touristes et locaux.

A Londres on mange superbement bien! Dans 100% des cas, la personne, que dis-je, l’hérétique, qui colporte le contraire peut être placé dans l’une de ces deux catégories :

  • 1) Il/elle n’a jamais mis les pieds à Londres et se contente du stéréotype selon lequel les Anglais mangent comme des porcs.
  • 2) Il/elle s’est faite avoir par les rabatteurs de certains restaurants douteux autour de Soho et Leicester Square.

Non, l’Anglais moyen ne mange pas nécessairement comme un porc. Et puis manger des œufs et du bacon accompagnés d’haricots au petit-déj est n’est pas pire pour la santé qu’un croissant au beurre agrémenté de confiture ou de pâte à tartiner. Prends-ça, petit bobo parisien, toi et tes idées bien arrêtées!

Londres, c’est un paradis culinaire. Pas à un hasard si de nombreux grands chefs de ce monde y possèdent un restaurant. Au delà des Gordon Ramsay, Jamie Oliver, Heston Blumenthal, Fergus Henderson et Clare Smyth pour la touche «locale», on retrouve des grands noms internationaux comme les Français Alain Ducasse, Joël Robuchon, Michel Roux Raymond Blanc et Hélène Darroze, le Portugais Nuno Mendes, l’Espagnol Omar Allibhoy, l’Indien Atul Kochhar et plus récemment le Péruvien Virgilio Martínez.

Mais la scène culinaire londonienne ne se limite pas aux grands noms pompeux qui vous sèchent le porte-monnaie et qui vous obligent à aller débourser une livre sterling supplémentaire dans un cheeseburger douteux à 3h du matin pour éponger l’alcool dans votre estomac déjà désert de tout corps gras. En effet, des solutions moins chères et très satisfaisantes existent. Ce qui est bien à Londres c’est l’énorme concurrence à laquelle les restaurateurs doivent faire face. Une concurrence qui les oblige à constamment innover et à traiter leurs clients comme des princes. Ceux qui dérogent à cette règle, ne font généralement pas long feu.

Sans plus attendre, je te propose de découvrir une sélection de mes tables londoniennes préférées. Celles que je re-visite tout au long de l’année au fil de mes week-ends endiablés à Londres.

Hakkasan

Adresse : 8 Hanway Place (Tottenham Court Road)
Type de cuisine :
cantonaise moderne
Prix moyens : entrées £10-20, plats £30-50, desserts £10
Site internet

Seul restaurant étoilé au Michelin de cette liste (une étoile), Hakkasan est de ce fait l’option la moins économique de cet article. Mais la dépense vaut totalement le coup tant les plats proposés par cet établissement sont délicieux. Dès ton arrivée, le personnel d’accueil te chouchoutera, et te suggérera probablement de passer par le bar le temps que ta table soit prête afin d’y déguster l’un des nombreux cocktails ou autres whiskys de renom. L’ambiance feutrée et le mobilier de qualité, couplé aux lumières tamisées donnent un aspect extrêmement moderne au restaurant. A table, seule une petite lampe accrochée au plafond vient éclairer le contenu des assiettes, t’isolant ainsi un peu du reste du restaurant, rempli à ras bord de gens.

Le contenu des assiettes justement; les portions sont relativement petites, ce qui te permet de choisir plusieurs plats, de les partager, et ainsi de pouvoir goûter à de nombreuses saveurs différentes. Mes plats favoris : le canard pipa duck, les dim sum de poisson et fruits de mer, et en dessert, l’Hazelnut Jivara Bomb, à base de noisette et de crème glacée.

Hakkasan possède un autre restaurant dans le quartier de Mayfair.

hakkasan restaurant londres

© Hakkasan

Sushi Samba

Adresse : Heron Tower, 110 Bishopsgate (Liverpool Street)
Type de cuisine :
fusion japonaise/brésilienne/péruvienne
Prix moyens : entrées £10-15, plats £15-20, desserts £8-10
Site internet

Japonais, brésilien et péruvien… quel drôle de mix, n’est-ce pas? Mais ça se marie super bien! Outre sa cuisine raffinée, Sushi Samba possède un atout inégalé et quasiment inégalable; sa situation. En effet, le restaurant est perché aux 38e et 39e étages de l’Heron Tower, une tour en plein centre de la City qui offre une vue imprenable sur Londres. Déguster un cocktail et quelques bouchées tout en dévorant des yeux les toits londoniens… une manière d’éveiller simultanément tous tes sens. On peut même y déguster le fameux bœuf de Kobe. Mais pour ça, faudra vraiment, vraiment, avoir le porte-monnaie bien garni. £144 pour une vulgaire brochette, £337 pour du filet. L’endroit est tellement populaire qu’il est nécessaire de réserver plusieurs mois à l’avance pour avoir une table le week-end.

Mes plats favoris : picanha tataki, le yoyogi samba roll et le churrasco Rio Grande.

sushi samba restaurant londres

© Sushi Samba

Hawksmoor

Adresse : 11 Langley Street (Covent Garden)
Type de cuisine :
british/steakhouse
Prix moyens : entrées £10-12, plats £15-30, desserts £3-8
Site internet

Le paradis pour les amateurs de bidoche. Selon Hawksmoor, le bœuf britannique, pour autant qu’il ait été correctement élevé, surpasse l’Argentin, l’Américain et le Japonais. La chaîne avance même que chacune de ces races étrangères est à la base croisée avec du bœuf issu des races britanniques. Véridique? Je ne sais pas! Toujours est-il que la viande qu’on peut déguster dans l’un des cinq établissements londoniens que possède Hawksmoor est fantastiquement bonne. Dommage que les touristes se fassent avoir par les cliquantes enseignes rouge des steakhouses de Leicester Square.

Si tu as la chance d’être à Londres un dimanche, le Sunday Roast est un must!

Mes plats favoris : le Sunday Roast, les Tamworth ribs, le Rib-eye et la tarte au chocolat et caramel salé.

hawksmoor restaurant londres

@ Hawksmoor

Tortilla

Adresse : 6 Market Place (Oxford Circus)
Type de cuisine :
mexicaine
Prix moyens : £4.5-7
Site internet

Le meilleur mexicain de Londres… et j’en ai fait, je sais de quoi je parle. Moins connu que Wahaca et Chipotle, Tortilla compte tout de même 24 franchises, dont 18 à Londres. Une réelle surprise pour moi qui était sûr que le local proche d’Oxford Circus était unique en son genre. Malgré la grandeur de la marque, les produits utilisés dans les burritos sont de très bonne qualité et de première fraicheur. Au niveau des sauces, chaque table est garnie de divers flacons bien marqués, qui laissent ainsi la possibilité d’adapter très facilement son met selon ses envies. Les valeurs nutritionnelles de chaque élément proposé sont aussi fièrement exposées. Fraicheur, modernité et transparence à un prix surprenamment bas pour Londres.

Mon burrito favori : Barbacoa burrito accompagné de guacamole et de tortilla chips… et d’une bière Negra Modelo.

tortilla restaurant mexicain londres

© Tortilla

The Holly Bush

Adresse : 22 Holly Mount (Hampstead)
Type de cuisine :
british/gastropub
Prix moyens : entrées £7-12 entrées, £15-25 plats, £5-15 desserts
Site internet

Last but not least, le gastropub The Holly Bush, situé dans le quartier posh, et largement franchouillard, d’Hampstead. Ici, c’est la cuisine britannique qui est à l’honneur, et comme chez Hawksmoor, le Sunday Roast est à tomber. L’atmosphère très rustique de ce gastropub largement apprécié par les locaux et son bel assortiment de bières sont également des caractéristiques qui font la renommée de cet établissement.

Au niveau du menu, on retrouve les classiques de la cuisine britannique tels que le fish and chips, de la bidoche et du poisson en tout genre, les fameuses tartes à la viande, ainsi que du gibier. Bref, tout ce qui tient bien au corps. Seulement voilà, par rapport aux autres gastropubs que j’ai pu tester, The Holly Bush se démarque non seulement par la force gustative de ses plats, mais surtout par l’élégance de ses assiettes. Il y a une sacré dose de savoir-faire en cuisine!

Attention, la réservation est impérative le dimanche et fortement conseillée le samedi!

the holly bush pub londres

© The Holly Bush

Londres sur Globalement.com

6 façons de rendre fou le Londonien moyen
Londres : 5 endroits à rayer de ton programme

5 commentaires

  1. Solene 27 avril 2015 à 1 h 23 min

    Super j’y vais dans quelques semaines et c’est vrai que généralement c’est un peu le casse tête pour manger ! Je ne connaissais pas du tout tortilla et ça me fait bien envie 😉

    • Jessy Caiado 27 avril 2015 à 9 h 02 min

      Yep Tortilla c’est super bon. Tu m’en diras des nouvelles! Si t’es à la recherche d’autres bons endroits où manger sur le pouce sans trop dépenser je peux te conseiller les Camden Stables où tu trouveras un peu de tout du japonais au libanais en passant par le sud-africain, les pizzas de Franco Manca et celles de Pilgrims, ainsi que les délices vietnamiens de Banh Mi Bay. 😉

  2. Nicolas 30 avril 2015 à 11 h 24 min

    Sympa ces adresses !

    Je les note car je dois passer par Londres et y rester 2 ou 3 jours avant de me rendre en Ecosse au mois de Juin !

    Je vais surtout tester le TORTILLA car je suis fan de la cuisine mexicaine … 😉

  3. Hamon 21 août 2016 à 4 h 00 min

    Sushi Samba une réelle expérience, lorsque je vivais à Londres j’avais réservé un table pour mon frère et moi en visite dans la capitale. C’est vrai qu’on dépareillait des hommes d’affaires en costume Armani à £2500 mais on a été hyper bien servi. Pour la viande de Kobe, à l’époque ils faisaient une offre découverte, des “mini-burgers” pour £6 !! Une turie, je regrette de ne pas en avoir pris 10 en fait!
    Merci pour tes articles qui me concernent car je suis au brésil pour 4 mois et sur ma liste Iguaçu et Rio, j’ai hâte merci pour tes conseils.

Vox populi

Ton adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués doivent être complétés. *

Mes 5 restos favoris à Londres

par Jessy Caiado Durée de lecture: 5 min
5